• PUERTO SOLLER

    PUERTO SOLLEREt c'est donc tous ensemble que nous avons décidé (à la faveur d'un de ces apéros traditionnels où l'on refait la nav') de rejoindre la côte sud-est de l'île, là où se trouvent quelques unes des plus jolies calas avant de traverser vers Ibiza.

    Le départ fut donné le matin du cinquième jour, une jolie brise de SSE nous entraînant alors dans une régate avec nos partenaires de jeu, régate que nous avons facilement gagnée grâce à un ultime virement de bord maîtrisé à la perfection, des pointes à 8 nœuds ... (et à la meilleure équipe, bien sûr!!!).

    Malheureusement, le vent forcissant dans la soirée (et les jours suivants) la décision de nous arrêter juste avant de franchir le cap Ferrutx et de choisir un mouillage bien moins rouleur à Es Calo nous est apparue comme la plus raisonnable, voire la plus agréable.

    Première cala, premières eaux turquoises, nous y passerons la nuit (étant arrivés dans l'après-midi) profitant de la journée du lendemain pour nous baigner, pêcher ... et commencer réellement à apprécier notre villégiature.

    Mais comme d'habitude, en méditerranée (clic), la météo nous aura contraint à modifier notre feuille de route. Il nous fallait maintenant contourner l'île par l'ouest et donc revenir sur nos notre pas sillage jusqu'à la jolie baie de Puerto Soller.

    Avant cela, un arrêt était prévu à la cala Sant Vicente. Après avoir doublé le cap Formentor (à babord, cette fois-ci) à la faveur d'une jolie nav' encore une fois (il faut bien que le vent nous offre quelques avantages) nous nous sommes ancrés dans la première petite cala par erreur (mais sans regrets)!

    Nuit agitée, rafales à plus de 30 nœuds, bateaux rouleurs, marins inquiets, nous levons l'ancre le lendemain midi et arrivons dans la baie de Soller aussi chargée en bateaux au mouillage qu'une autoroute du sud de la France un w-end de juillet, victime de son succès étant en situation de quasi monopole le long de cette côte magnifiquement découpée, bordée par la Serra de Tramuntana.

    Nous comprendrons vite pourquoi charmés, nous aussi, par cette merveilleuse baie et son joli petit tram qui relie le port à la vielle ville, distante de 5km à l'intérieur des terres.

    A suivre ...

     

    « PALAMOS ... POLLENÇAPUERTO ANDRATX, PALMA ET ... PUERTO SOLLER DE NUEVO! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :